West Traductions | FAQs
Basée à Rennes (Bretagne), l'agence WEST TRADUCTIONS est spécialisée dans la prestation de services multilingues aux entreprises et particuliers.
15263
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15263,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 
Présentation

FAQs

Foire aux questions

COMMENT REALISEZ-VOUS UN DEVIS DE TRADUCTION ?

L’établissement d’un devis de traduction nécessite une analyse précise du/des document(s) à traduire. Cette analyse prend en compte plusieurs critères:

 

1 – Le nombre de mots

Nous utilisons nos outils de traduction spécialisés afin de déterminer précisement le nombre de mots de chaque document. Le volume de mots déterminera le tarif et le délai de traduction.

 

2 – Le(s) couple(s) de langue(s)

Certaines combinaisons de langue sont très demandées (traduction du français vers l’anglais, traduction du français vers l’italien ou vers l’espagnol par exemple) et les traducteurs sont nombreux, alors que dans certaines combinaisons plus rares ou pour les langues non-européennes, le nombre de traducteurs disponibles et compétents dans le domaine souhaité est plus restreint, d’où des prix plus élevés.

 

3 – Le domaine de traduction

Le domaine de traduction prend une part importante dans la détermination du budget. En effet, les textes généralistes sont traduisibles par de nombreux traducteurs. En revanche, les textes spécialisés (techniques, juridiques, médicaux par exemple) demandent des compétences très spécifiques et le nombre de traducteurs capables d’assurer une traduction de qualité est moindre. Les tarifs évoluent donc en fonction du niveau de spécialisation requis pour chaque document.

 

4 – Le format des fichiers

Le format de certains fichiers peut nécessiter plus de travail : des documents comportant des textes inaccessibles (des visuels par exemple), un fichier Pdf nécessitant l’extraction des textes avant d’être traduits par le traducteur, ou encore la remise en page d’un document Word ou Power Point après traduction.

 

COMMENT EST CALCULE UN DEVIS DE RELECTURE ?

Une prestation de relecture a un tarif généralement 50% inférieur à celui d’une traduction. Cependant, avant d’établir un budget définitif, nous analysons en profondeur le document à relire.

 

En effet, dans certains cas les traductions sont effectuées par des traducteurs non professionnels et dont la langue maternelle n’est pas la langue cible. Même s’ils ont une bonne maîtrise de la langue, notamment dans les aspects techniques ou spécialisés du domaine qui est le leur, ces « traducteurs » n’ont pas forcément une idée très précise de ce qui se dit et de ce qui ne peut pas se dire dans une autre langue que la leur.

 

Dans ces conditions, l’auteur « amateur » d’une traduction aura tendance à gravement sous-évaluer le travail qui reste à faire. Malheureusement, il n’est pas rare que la relecture d’un document déjà traduit par un tiers prenne autant de temps que sa traduction par un traducteur professionnel. Il est donc important de connaître les « qualifications linguistiques » de l’auteur de la traduction et d’analyser en profondeur le travail déjà effectué avant d’établir un budget de relecture.
Dans certains cas, il faudra prévoir un ajustement à la hausse du tarif de base ou même une retraduction totale du document.

 

POURQUOI L’OUTIL STATISTIQUES M’INDIQUE UN NOMBRE DE MOTS DIFFERENT DU VOTRE ?

Afin de déterminer précisément le nombre de mots présents dans vos documents, nous utilisons nos outils de traduction spécialisés mais il arrive parfois qu’une différence de nombre de mots apparaisse entre nos outils et « l’outil statistiques » de la Suite Office.
Il est important de signaler que le décompte de mots de ce dernier n’est pas fiable car il ne prend pas en compte : les mots situés dans des zones de textes, ceux compris dans des graphiques, les images non éditables ou les mots élidés (lettre accompagnée d’une apostrophe).
Nos outils spécialisés détectent l’ensemble de ces mots.

 

À titre d’exemple, analysons la phrase suivante :  » […] Roi indissociable de l’épopée de Jeanne d’Arc ».
Si vous faites confiance à Word, cette phrase ne contient que 7 mots. Mais en réalité, nos outils en détectent 9 ! En effet, les  » l’  » et  » d’  » sont des mots élidés (ou articles élidés) qui seront traduits dans la langue cible.

 

QUE SE PASSE-T-IL SI NOUS NE SOMMES PAS SATISFAITS DE LA TRADUCTION ?

Le client a un délai de 10 jours ouvrés pour nous communiquer ses remarques par écrit, en surlignant les passages concernés, les éventuelles corrections et en expliquant son désaccord. Nous ne contestons jamais le bien-fondé d’une insatisfaction. Qu’elle soit justifiée ou non, nous ferons relire et corriger la traduction par un autre traducteur, jusqu’à ce que le client soit satisfait du résultat.